Système de ventilation centralisée : fonctionnement, planification et installation

Demander l’avis
© 2M media / Shutterstock.com

De nombreux nouveaux projets de construction sont généralement déjà équipés de systèmes de ventilation mécanique. D'une part, ils requièrent un haut niveau d'isolation énergétique afin de réguler l'humidité de l'air dans la pièce de manière aussi efficace et sûre que possible. D'autre part, ils sont considérés comme un investissement précieux pour une habitation.

Les systèmes de ventilation centralisée de Viessmann sont particulièrement efficaces sur le plan énergétique. Un puissant échangeur de chaleur extrait jusqu'à 98 % de la chaleur contenue dans l'air extrait et l'utilise pour chauffer l'air entrant. Cela permet de réduire la consommation d'énergie de la maison et donc les coûts énergétiques. En outre, le système de ventilation mécanique est plus respectueux de l'environnement, car il réduit également les émissions de CO₂. Les autres fonctionnalités de la ventilation centralisée sont expliquées dans la section Avantages de la ventilation mécanique.

Fonctionnement des systèmes de ventilation centralisée

La différence caractéristique entre un système de ventilation centralisée et un système de ventilation décentralisée réside dans sa conception. Les systèmes de ventilation centralisée sont équipés d'une unité centrale de ventilation qui dirige l'air frais vers les pièces via un système de distribution d'air. Les unités de ventilation décentralisée, quant à elles, sont installées entièrement dans un mur. De là, elles alimentent le bâtiment avec le volume d'air frais nécessaire.

Selon le type de construction, les systèmes de ventilation centralisée fonctionnent de différentes manières

La ventilation centralisée peut être divisée en trois groupes :

  • Systèmes simples d'air extrait
  • Systèmes combinés d'air extrait et d'air soufflé
  • Systèmes avec récupération de chaleur

Dans la configuration la plus simple, l'air vicié est activement aspiré par un ventilateur et rejeté à l'extérieur. Les diffuseurs d'air de ces systèmes sont généralement situés dans les zones d'air extrait. Il s'agit notamment de la cuisine, de la salle de bains et des toilettes, qui présentent plus d'humidité et d'odeurs désagréables que les espaces de vie tels que les salons ou les bureaux. L'air frais, quant à lui, ne pénètre dans la maison que de manière passive, par les diffuseurs d'air de l'enveloppe du bâtiment, les interstices des fenêtres et les fentes des portes.

Dans la pratique, on utilise souvent des systèmes de ventilation mécanique qui aspirent activement l'air soufflé ainsi que l'air extrait. Ces systèmes combinés d’air extrait et d’air soufflé disposent d'une unité de ventilation centralisée et d'un système de distribution d'air. L’air vicié est activement aspiré et évacué. L’air frais entre aussi activement dans la maison. Pour empêcher les particules indésirables de l'air ainsi que le bruit de pénétrer, la plupart des systèmes sont équipés de filtres.

Un système centralisé d’air extrait et d’air soufflé avec récupération de la chaleur comprend une unité de ventilation et un système de distribution d’air. L'unité de ventilation est équipée de deux ventilateurs et d'un échangeur de chaleur. Les deux ventilateurs sont utilisés pour transporter à la fois l'air entrant dans le bâtiment et l'air sortant du bâtiment. D'un côté, le flux d'air extérieur/soufflé introduit de l'air frais dans le bâtiment. De l'autre, le flux d'air extrait/expulsé transporte l'air vicié à l'extérieur du bâtiment.

Les deux flux passent par un échangeur de chaleur dans l'unité de ventilation. Pendant les mois les plus frais, la chaleur de l'air extrait est transférée à l'air soufflé. Avec ce mode de fonctionnement, le système de ventilation transporte le moins de chaleur possible hors du bâtiment. Toutes les unités de ventilation centralisée de Viessmann fonctionnent selon ce principe. La ventilation mécanique centralisée avec récupération de chaleur fonctionne donc de manière identique à la ventilation mécanique centralisée avec diffuseurs d'air extrait et d’air soufflé. La section sur la ventilation mécanique contrôlée indique les propriétés pour lesquelles les unités de ventilation centralisée sont adaptées.

Principe de fonctionnement de la ventilation mécanique centralisée avec système de ventilation

Planification d'un système de ventilation centralisée dans les bâtiments anciens et neufs

Si les propriétaires veulent acheter un système de ventilation mécanique centralisée, ils doivent faire des recherches approfondies et clarifier les exigences. La première question concernant un système de ventilation mécanique centralisée doit porter sur les besoins individuels. Après tout, cela sert de base à l'investissement ultérieur. Pour simplifier, les bâtiments sont divisés en trois types :

  • Bâtiments anciens
  • Bâtiments anciens rénovés
  • Bâtiments neufs

Pour un calcul plus précis des besoins, il faut tenir compte du nombre de pièces et d'occupants ainsi que de leurs habitudes d'utilisation. Quel que soit le domaine d'application, les propriétaires doivent donc toujours confier la planification et la mise en œuvre d'un système de ventilation mécanique à un chauffagiste. En effet, il est en mesure d'estimer exactement la taille que doit avoir le système de ventilation pour fonctionner aussi efficacement que possible. Dans la section suivante, vous pouvez lire tout ce qu'il faut savoir avant de choisir le bon système de ventilation.

Dans les bâtiments existants non rénovés, l'air frais pénètre passivement dans la maison par l'enveloppe du bâtiment qui n'est pas étanche, par les fentes des portes et par les interstices des fenêtres. L'utilisation d'un système de ventilation dans ces bâtiments est néanmoins judicieuse, car le risque de formation de moisissures reste très élevé. Cependant, la ventilation centralisée n'est pas souvent envisagée dans les bâtiments anciens non rénovés. En effet, elle nécessite un effort de planification important, qui n'est généralement utile que dans le cadre d'une phase de construction ou de rénovation. Fondamentalement, il est important de noter : Dans les bâtiments plus anciens, l'utilisation d'un système de ventilation centralisée est possible, mais son installation sera plus difficile, car elle nécessite des modifications de la structure du bâtiment. En outre, les conduits d'air doivent être recouverts.

Un système de ventilation centralisée est souvent utilisé dans les nouveaux bâtiments. Il est installé à un stade précoce dans le bâtiment inachevé. Après l'achèvement du bâtiment, il n'est plus visible. Un système de ventilation centralisée dans une nouvelle construction doit donc toujours être planifié. À cet effet, un concept de ventilation selon la norme DIN 1946-6 est élaboré pour les bâtiments résidentiels. Il est utilisé pour garantir un taux de renouvellement d'air minimal pour des raisons sanitaires et pour protéger le bâtiment. La plupart des propriétaires de bâtiments optent pour une ventilation centralisée pendant la phase de construction. Ce choix est généralement judicieux, mais pas toujours nécessaire. Avec une planification et une mise en œuvre optimales, la ventilation mécanique décentralisée pourrait également alimenter efficacement les nouveaux bâtiments en air frais.

Système de chauffage avec système de ventilation Vitoair FS

Options d’installation du système de distribution d’air

Le principe de fonctionnement de la ventilation mécanique centralisée implique également l'installation de conduits d'air. Plusieurs options d'installation existent. Les méthodes les plus courantes sont les suivantes :

  • Installation dans la structure du plancher
  • Installation dans le béton
  • Installation dans un plafond suspendu

Ce type d'installation est souvent utilisé dans les nouveaux bâtiments. Des conduits d'air plats sont d'abord posés directement sur le sol non fini, puis l'isolation est installée. Si nécessaire, des tuyaux de chauffage par le sol sont installés par-dessus avant de couler une chape comme couche finale. Les conduits d’air ne sont plus visibles à la fin des travaux. Seuls les diffuseurs de sol ou de plafond prouvent l’existence d’un système de ventilation.

L'installation dans le béton est une alternative à la pose de conduits d’air dans un sol non fini. À cette fin, des conduits d'air ronds sont généralement placés à l'intérieur de l'armature en acier des plafonds pendant la phase de construction initiale. Le béton est coulé après cette phase. Cette méthode de pose convient aussi bien aux plafonds partiellement préfabriqués qu'aux plafonds en béton coulé sur place. L'avantage de cette installation réside dans le fait qu'aucune structure de plancher supplémentaire n'est nécessaire. Cependant, une planification détaillée avec l'ingénieur structurel est indispensable.

Selon la hauteur de la pièce, les systèmes de ventilation peuvent également s'intégrer dans un plafond suspendu. Les unités de plafond Vitovent 200-C et Vitovent 300-C sont ici particulièrement adaptées. Elles peuvent être installées directement dans le plafond. Les conduits d'air des différentes pièces sont intégrés dans le plafond suspendu de sorte qu'ils ne sont plus visibles.

Quels systèmes de ventilation centralisée Viessmann propose-t-il ?

Un système de ventilation mécanique centralisée dans un bâtiment se compose d'une unité de ventilation et d'un système de distribution d'air. Le système de distribution d'air est dissimulé dans le sol ou intégré dans le mur. Les diffuseurs d’air restent visibles. Le taux de renouvellement de l'air est contrôlé indépendamment par l'unité de ventilation centralisée. 

Différents systèmes de ventilation sont disponibles

Selon les caractéristiques du bâtiment et les besoins personnels, différents systèmes de ventilation centralisée doivent être envisagés. Les unités de plafond telles que Vitovent 200-C et Vitovent 300-C sont conçues pour avoir une très faible hauteur d'installation et peuvent être intégrées dans un plafond suspendu. L’appareil mural comme Vitovent 300-W est un peu plus grand en taille et peut fournir un débit d'air de 300 m³/h à 400 m³/h.

Tous les appareils de ventilation centralisée de Viessmann peuvent être commandés à la fois via les applications ViCare et VitoGuide. Pour cela, il faut que le système de commande soit intégré au générateur de chaleur correspondant et que la connectivité soit assurée par un boîtier Vitoconnect. Le système de ventilation et le générateur de chaleur forment ainsi une unité centrale du bâtiment, tant sur le plan visuel que technique. Le système de ventilation Vitoair FS qui peut être installé de manière flexible en est un exemple : sous le plafond, sur le mur ou dans le grenier.

Tous les systèmes de ventilation centralisée de Viessmann sont dotés de la récupération de chaleur. Cela signifie qu'ils récupèrent la chaleur de l'air extrait et la transfèrent ensuite à l'air soufflé. Cela permet d'augmenter l'efficacité et de réduire les frais de chauffage.